Quels sont les types de gestion locative ?

La gestion locative désigne l’ensemble des tâches qui surviennent avant, au cours, et après la location d’un bien immobilier. Elle offre un large éventail de choix aux propriétaires de bien immobilier. Découvrez dans la suite de cet article, les différents types de gestion locative qui existent.

 

Cela peut vous intéresser : Quelle est la meilleure période pour refaire son jardin ?

La gestion locative déléguée 

 

La gestion locative déléguée est le fait pour un propriétaire de confier la gestion intégrale de ses biens immobiliers à des professionnels. Vous en apprendrez davantage sur cette page. En parlant de professionnels, on fait allusion aux agences immobilières ou aux experts en immobilier. Ces professionnels s’occupent des différentes tâches liées à la gestion du bien immobilier en contrepartie d’une rémunération. Ils s’occupent de chercher et de trouver des locataires. Pour chaque locataire trouvé, ils reçoivent une commission d’un mois de loyer auprès de ces derniers. En vertu de la gestion locative déléguée, l’agence immobilière est l’intermédiaire entre le propriétaire et le locataire. Elle se charge de rendre compte de l’avancée des évènements au propriétaire par mois ou par trimestre. Toutefois, il est important de choisir avec soin son agence immobilière. Puisqu’il est question de confiance, veillez à confier la gestion de votre bien à une agence immobilière fiable et expérimentée. L’avantage avec ce type de gestion locative est que le propriétaire bénéficie d’un gain de temps et peut se passer des charges liées à la gestion de son bien. Néanmoins, il n’aura pas une bonne maîtrise de son bien et les commissions prélevées par les agences sont parfois élevées. 

A lire en complément : Comment bien aménager sa terrasse ou son petit jardin ?

 

La gestion locative autonome 

 

Dans ce cas, le propriétaire s’occupe lui-même de la gestion de son bien immobilier. Il se charge personnellement de la recherche et de l’installation des locataires. Il rédige son contrat de bail et le fait signer par les locataires. Il est chargé de tout ce qui a rapport aux assurances et à l’administration de son bien. Il n’y a pas d’intermédiaire entre lui et ses locataires. Tous les problèmes d’ordre technique lui sont directement soumis. L’avantage avec la gestion locative autonome est que le propriétaire n’aura pas de commission à payer à un gestionnaire. Il a une maîtrise parfaite et totale de son bien immobilier. Toutefois, il doit avoir certaines connaissances en droit et dans l’immobilier. 

 

La gestion locative semi-déléguée 

 

La gestion locative semi-déléguée est caractérisée par le partage des responsabilités. Le propriétaire du bien immobilier confie la gestion d’une partie des tâches immobilières à une agence. Il s’occupe lui-même de la seconde partie. Les tâches sont réparties à tel enseigne que les partis ont des responsabilités bien précises. Moins connu du grand public, ce type de gestion locative est récent. Elle est proposée par un effectif restreint de sites en ligne. Les différentes tâches prises en charge par l’agence immobilière dépendent entièrement des exigences du propriétaire. Avec ce type de gestion locative, le propriétaire dépense moins dans les commissions et une certaine maîtrise de son bien. L’agence immobilière prend également en compte les questions d’ordre juridique liées à la gestion du bien immobilier.