Conseils pour améliorer l'efficacité de l'eau à la maison

Nous devons toujours garder à l'esprit la préciosité de l'eau, considérée presque comme acquise dans de nombreux cas. C'est pourquoi parfois, il est bon de rappeler une fois de plus quelles sont les bonnes pratiques pour gérer une ressource aussi importante sans gaspillage. À travers cet article, vous allez découvrir quelques conseils pour améliorer l'efficacité de l'eau.

Le bonus eau pour les toilettes et les robinets

Les vieux robinets, un peu rouillés et surtout faciles à gaspiller à cause des petites et grosses fuites. Les sanitaires et les robinets à remplacer sont cruciaux pour améliorer la consommation d'eau de la maison. Car plus de 15 % de la consommation intérieure d'eau domestique passe par les robinets. Les appareils à faible chasse d'eau et à débit d'eau limité peuvent réduire les déchets jusqu'à 30 %.  L'achat de sanitaires et de robinetterie nouvelle génération est aussi vivement recommandé. Si vous recherchez un professionnel pour vos travaux de plomberie, rendez-vous sur https://www.plombier-creteil.pro.

A voir aussi : Comment installer votre chauffe-eau électrique ?

Méfiez-vous des tuyaux qui fuient

Les toilettes sont une source majeure de consommation d'eau dans les foyers, canalisant près de 30 % de la consommation d'eau domestique.  Ils sont également l'une des principales sources de gaspillage d'eau en raison des fuites de canalisations, qui sont souvent sous-estimées.  Avant même de remplacer les sanitaires et les mitigeurs, il est conseillé d'effectuer un bon entretien, pour mettre en évidence et résoudre les problèmes critiques.

Le jardin potager avec des plantes aquatiques

Ne sous-estimez pas l'importance de la végétation si vous avez un jardin plein de plantes et de verdure.  Un conseil qui améliore l'environnement et le porte-monnaie est dédié à la création d'un habitat "eau sage", où rien n'est laissé au hasard. Les plantes, par exemple, doivent être choisies en fonction de leurs besoins en eau : il est préférable d'opter pour des variétés indigènes qui nécessitent peu d'eau, même résistantes à la sécheresse.

A lire également : Comment trouver un bon réparateur de monte-escalier ?

Alternativement, il est possible d'organiser la cour en hydrozones, en fonction des besoins en eau, en utilisant un programme d'irrigation différent pour chacune. Vous pouvez remplacer les haies vivaces par des plantes moins gourmandes en eau ; encore une fois, vous pouvez vous passer de la pelouse et choisir du paillis, du gravier ou du gazon artificiel.

Profitez de l'eau de pluie

Des milliers de litres d'eau de pluie tombent chaque année sur votre toit, alors pourquoi ne pas les récupérer ?  Cette eau peut être utilisée pour de nombreuses activités, par exemple en la canalisant dans un système d'irrigation des plantes avec de l'eau de pluie. Bien sûr, vérifiez que les arroseurs fonctionnent correctement et qu'il n'y a pas de fuite d'eau, et réglez-les pour arroser uniquement l'espace vert.  Vous pouvez installer un système d'arrosage intelligent avec des capteurs d'humidité du sol ou ajouter ces fonctionnalités à votre système.