Comment garantir la bonne fixation d’une charge lourde sur un placo en polystyrène ?

Le placo est un matériau isolant que l’on utilise généralement comme un doublage de mur ou une cloison. Il est fabriqué à partir d’un plâtre moulé entre deux épaisseurs de carton. Très économique, il est simple à poser pour la réalisation des cloisons, des plafonds et même des murs extérieurs. On a souvent l’habitude d’exploiter des espaces perdus chez soi pour ranger certains objets. Un placo en polystyrène revêt alors un intérêt crucial pour fixer des charges légères ou lourdes. Mais comment garantir la bonne fixation dans le cas d’une charge lourde ? Nos conseils.

Bien définir la résistance à l’arrachement de la plaque de plâtre

La charge d’un placo en polystyrène, celle qu’il peut supporter dépend de ses typologies. En général, il résiste à une charge inférieure à 35 kg. Cependant, si on veut fixer une charge plus lourde sur un placo, il est important d’évaluer sa résistance à l’arrachement.  La fixation placo charge lourde va dépendre grandement du mode de fixation : 

Lire également : Comment devenir un as du bricolage ?

  • Une simple cloison.
  • Une contre-cloison sur ossature.
  • Un doublage collé ou vissé sur le mur.

Cela va aussi dépendre d’un autre critère important, notamment du choix de cheville. La cheville est un élément indispensable pour bien soutenir la charge, qu’elle soit lourde ou légère. La résistance peut donc différer selon le modèle :

  • Des chevilles NP.
  • Des chevilles plastiques.
  • Des chevilles métalliques.

Une plaque de placo BA 13, par exemple, a une capacité réduite. Ce qui n’est pas le cas de la plaque renforcée qui est capable de soutenir près de 30 % de charges supplémentaires. 

A découvrir également : Quelles sont les innovations du bâtiment que vous devez connaître ?

Évaluer les typologies du placo en polystyrène selon le poids de la charge à fixer

La résistance à l’arrachement du placo repose sur les deux paramètres cités plus haut. Toutefois, il convient de préciser que le type de cheville et le mode de fixation ne sont les seuls critères à prendre en compte. En général, il faut aussi connaître le poids à supporter. En fixation de charge lourde, le poids du meuble que l’on accroche sur le placo ne suffit pas à bien mesurer sa résistance. On doit aussi tenir compte du poids des objets que va contenir ce meuble. Plus la charge est trop importante, plus le placo sera instable. Dans ce cas, il est conseillé d’utiliser des chevilles du type NP, celles qui peuvent soutenir des charges jusqu’à 45 kg. 

Conseils pour renforcer son placo en polystyrène

Pour supporter une charge importante, un placo en polystyrène doit être renforcé. Il est alors indispensable de : 

  • Faire répartir le poids de charge sur une plus grande superficie.
  • Eviter de mettre tout le poids sur les chevilles.
  • Prévoir différents endroits pour bien fixer les chevilles.
  • Renforcer les chevilles avec du renfort en bois ou en acier.

C’est de cette façon que l’on peut augmenter la résistance et la fiabilité d’un placo pour une fixation de charge volumineuse.